vendredi 23 octobre 2020

T'en souviens-tu, mon Anaïs ?

 


Quatre nouvelles dans ce livre :

T'en souviens-tu, mon Anaïs ?

Ariane, quitte Paris avec sa petit fille Anaïs et rejoint le petit village de Veules-les-Roses, où aurait séjourné Victor Hugo et où vivent les grands-parents d'Anaïs. Ariane compte ouvrir une boutique où elle vendra ses créations.

Dès son arrivée, Ariane se sent épiée... Par qui ? Pourquoi ? 

L'armoire normande.

Diane-Perle et Gauvin, couple sexagénaire, vont séjourner dans une chambre d'hôtes dans un joli manoir pour un week-end en amoureux. A peine arrivés, un cri d'horreur les surprend. Malgré tout, ils vont frapper à la porte du manoir où seul le propriétaire, un peu bourru, les reçoit. Sa femme avec qui Diane-Perle avait réglé la réservation de la chambre, n'est pas là. 

Petit à petit, devant l'absence de la propriétaire et des indices fragrants, Diane-Perle et son mari suspectent le mari d'avoir tué sa femme...

Vie de grenier.

Gabriel, retraité, est écrivain. Il se replonge dans des affaires judiciaires ayant eu lieu dans sa région. Passionné par ses recherches, il néglige sa femme Muguette et ne sort plus. Pour lui faire plaisir, il va accepter de l'accompagner à "une foire-à-tout". Là, il tombe sur un étal qui propose à la vente tout ce que ses enfants ont eu lorsqu'ils étaient enfants et adolescents.  Pour lui cela ne peut pas être le fruit du hasard... Quelqu'un a subtilisé les affaires stockées à la cave et au grenier chez eux !  Malgré le scepticisme de Muguette qui trouve une explication aux objets disparus, Gabriel va mener son enquête.

Une fugue au paradis.

Sur l'île de la Réunion, la population se prépare à fêter le réveillon du passage à la nouvelle année. Il y a là Justine, venant de France, et son amie Johana, réunionnaise qui est partie pour la France et que Justine a rencontré dans le cadre de son travail. Elles ont planté leur tente en bord de plage, comme beaucoup de réunionnais. A proximité d'elles, un groupe de jeunes est là, chacun cherchant les faveurs des deux jeunes femmes.

Le lendemain, le corps d'un des jeunes est retrouvé dans la mer, un couteau planté en plein cœur. Le sous-lieutenant Christos va mener l'enquête, peu ravi de ne pas avoir profité d'une grasse matinée en ce 1er janvier.


Mon avis : quatre nouvelles forts sympathiques et agréables à lire. Si ma préférée est la 1ère, j'ai beaucoup ri en lisant la seconde. J'ai également été amusée de retrouver le policier Christos et sa supérieure Aja, que j'avais découverts dans le roman "Ne lâche pas ma main". On retrouve bien la "patte" de Michel Bussi.

J'avoue que c'est bien agréable de lire des histoires courtes, les écrivains devraient faire cela plus souvent !  

C'est un livre que j'avais depuis déjà un long moment, j'en avais acheté 2 exemplaires et offert un à mon amie Mélanie. Je pense qu'elle l'a lu bien avant moi ! 

Bonne journée !

Valérie

lundi 12 octobre 2020

De retour !

 Oui me voici de retour après un mois et demi de silence... Il y avait le déménagement à préparer, puis le déménagement fin septembre, puis l'après déménagement, avec l'installation dans une maison neuve mais pas finie (il restait pas mal de choses à faire par nous-même), comme nous avions déménagé par nous-même il restait encore des affaires dans la location à récupérer, et plus qu'on ne le croyait, on y a passé des week-end à faire l'aller-retour (sachant que c'est 40 mn par trajet). On rend les clés de la location dans un peu plus d'une semaine, ce sera un GROS soulagement et on pourra se consacrer enfin à ce qu'il faut terminer ici, installer les meubles (il y a beaucoup de choses en attente dans le garage), vider les cartons... Encore de quoi faire mais on y est, et même si ça a ressemblé au camping les 2 premières semaines, on y est bien. Admirez la vue depuis le côté sud (pièce de vie) : 



Pixel va bien même, il découvre la nouvelle maison, mais pour le moment la liberté est relative, je le surveille comme le lait sur le feu car il y a beaucoup de choses dangereuses pour lui tant que tout ne sera pas définitivement installé, les câbles électriques cachés. Il a déprimé au bout de 10 jours, son coin n'était pas déterminé alors ses affaires ont changé de place plusieurs fois et on n'avait pas trop le temps de nous occuper de lui. J'ai fini par lui trouver sa place, sorti d'autres petites affaires qu'il aime particulièrement et il semble apprécier son nouveau coin. En parallèle je me suis beaucoup occupé de lui, je lui parlais beaucoup. Depuis il a retrouvé l'appétit et c'est un vrai clown. On y tient à notre Pixel, d'autant que je ne vous ai pas dit mais fin août il a fait un nouvel arrêt de transit, deux fois en deux mois, c'était beaucoup ! Il a été hospitalisé de nouveau, les crottes sont revenus plus vite que la première fois mais il était très fatigué. Il a mis du temps à retrouver la forme. Une fois encore pas de trace de poils dans ses crottes... On ne sait pas à quoi ça peut être dû, si ce n'est la piste du stress... En effet les lapins ressentent le stress des humains et il se pourrait qu'il ait ressenti mon stress que j'avais à cause du déménagement... Depuis ça m'oblige à faire attention à mon stress et à parler à Pixel toujours de façon positive, en souriant pour qu'il me sente joyeuse... 

De retour de la clinique vétérinaire, l'oeil triste, un pansement à l'oreille où il avait été perfusé


Le jour même, un peu plus tard, il était réclamait à manger (je lui ai retiré son pansement, ça l'a soulagé), il n'avait plus l'oeil triste : 


J'adore cette photo avec un Pixel tout calme, qui semblait heureux d'être de retour, lui qui ne pose jamais sa tête sur moi, il l'a fait, comme pour me remercier de m'occuper de lui (je l'ai caressé longuement)


Voilà les nouvelles... Je n'ai pas eu le temps de broder depuis 2 mois, je m'y suis remise seulement vendredi soir, je n'ai rien fait en scrap non plus... Ces jours à venir je publierai quelques articles de choses anciennes à vous montrer, avant un retour à la normale !

Bonne semaine à vous !

Valérie

mardi 25 août 2020

L'étranger dans la maison




Karen et Tom, mariés depuis deux ans, ont tout pour être heureux entre un bon travail, une grande maison, des projets...
Tout bascule quand Karen a un grave accident de voiture dans un quartier où elle n'avait rien à faire. Que faisait-elle là ? Elle ne peut l'expliquer, ayant oublié ce qu'il s'est passé avant et au moment du drame. Les médecins parlent d'amnésie temporaire.
A son retour de l'hôpital Karen va essayer de reprendre le cours normal de sa vie. Sauf que rien ne sera plus jamais comme avant : on découvre un homme mort dans le quartier où elle a eu son accident. Coïncidence ? La police n'y croit pas et va chercher des indices.
L’étau se resserre autour de Karen...

Mon avis : un excellent thriller ! Après "Le couple d'à côté" Shari Lapena nous embarque dans une autre histoire où le couple ne sera pas épargné par les mensonges que l'un et l'autre tenaient à cacher. Beaucoup de suspens entre ce couple pas si honnête, l'homme mort qui ne restera pas longtemps inconnu et la voisine quelque peu envahissante... Ce livre m'a tenue en haleine, il m'a été difficile de le poser pour dormir... 

L'étranger dans la maison - Shari Lapena - Editions Pocket

Valérie

dimanche 9 août 2020

Cartes en juin et juillet

Je ne vous ai pas montré les réalisations scrappées en juin, alors que je croyais l'avoir fait... Donc d'une pierre deux coups, voici celles de juin et de juillet.

Une carte personnalisée pour le départ en retraite de ma cheffe. Elle aime les orchidées...







Le Mont Saint-Michel c'est un clin d'oeil à la région d'origine de ma cheffe...
















Une toute petite boîte...



Valérie

vendredi 31 juillet 2020

L'arrache-mots



Iliade est bibliothécaire à Bergame, dans le royaume d'Esmérie. Elle a un don rare, qui fait la joie de ceux qui l'écoutent lire des livres : elle donne vie aux mots, les personnages des romans prennent forme de la façon dont elle les imagine. Elle est une "arrache-mots".
Un jour elle reçoit une lettre anonyme lui proposant de l'épouser. Si elle ne connaît pas l'identité de l'auteur de cette lettre, elle sait par le messager qui lui a apporté ce courrier qu'il s'agit d'un membre de la famille royale.  Elle n'est pas obligée d'accepter immédiatement, il lui est fait proposition de se rendre à la cour, de découvrir son fiancé et le contrat de mariage. Si elle n'est pas satisfaite, elle retournera à Bergame.
Iliade va accepter de se rendre à la cour et d'y rencontrer son mystérieux fiancé...

Mon avis : J'avoue avoir eu peur au début, car l'histoire semblait présenter beaucoup de similitudes avec le roman "La passe-miroir" de Christelle Dabos... Iliade et Ophélie travaillent dans une bibliothèque, sont myopes, reçoivent une proposition de mariage d'un homme parfaitement inconnu... Et on découvre que comme pour Ophélie, le fiancé d'Illiade est un homme froid et balafré au visage...
Mais... la comparaison s'arrête là. L'histoire part dans une toute autre direction. J'ai été happée par ce livre et ce fut une belle découverte., une écriture fluide, un environnement qui fait rêver, des personnages attachants...  J'aimerais bien une suite ! 
Merci à mon amie Elodie de me l'avoir offert !

L'arrache-mots - Judith Bouilloc - Editions Hachette Romans

samedi 25 juillet 2020

Broderies en-cours juin-juillet

Je pensais avoir fait un article en juin sur l'avancée de mes broderies mais je me rends compte que non ! Alors voici les avancées de quelques broderies. De petites avancées car je suis bien occupée actuellement pour la décoration et l'aménagement de notre futur logement...
Et en plus je ne peux pas vous montrer une broderie dont il faut que je finalise le montage pour un anniversaire...

Toute petite avancée de mon cerf de chez U"ne croix le temps d'un thé" (et en plus depuis j'ai défait les flocons à gauche et une partie du cou !! J'avais fait une erreur... pffff !).


La dernière fois je vous avais montré le petit renard terminé de la grille de Madame Chantilly, et il y avait les premiers points de l'animal suivant, on ne savait pas encore de qui il s'agissait... Le voici : un raton-laveur ! Dire que je voulais faire cette année tous les animaux dont j'ai les grilles de cette série... j'en suis loin !!! 


Ma saison de l'été de Tra-la-la n'a pas trop avancé, j'ai terminé l'herbe et les fleurs en bas mais je me suis rendue-compte que j'avais utilisé 2 nuances de vert pour les tiges des fraisiers du cadre à gauche... J'ai donc défait et recommencé... 


Bientôt la suite de mon sac de bibliothèque de Lili Point !! 

Valérie

mercredi 15 juillet 2020

Hunger games - La ballade du serpent et de l'oiseau chanteur


Ce 4e roman "Hunger games" cible en particulier Coriolanus Snow, dans sa jeunesse. 
Coriolanus Snow, est encore lycéen, il a 18 ans en ces 10e Hunger Games. Pour la première fois le Capitole décide d'associer un mentor à chaque tribu. Et Coriolanus fait partie des 24 lycéens sélectionnés.  Il sera le mentor d'une candidate du district 12, Lucy Gray, qui au premier coup d'oeil n'a aucune chance de gagner. Trouver des sponsors afin de la mener à la victoire va être difficile pour Coriolanus.  Pourtant, il faut que sa candidate gagne, ce serait pour Coriolanus une porte ouverte aux études supérieures qu'il ne pourrait financer sans aide : la guerre entre le Capitole et les rebelles lui a arraché son père, tandis que sa mère est morte à la naissance d'une petite sœur qui n'a pas survécu non plus. Coriolanus vit dans la limite de la pauvreté, qu'il cache à ses professeurs et ses camarades, avec sa grand-mère et sa cousine. 
Et si finalement Lucy Gray avait d'autres atouts que la force ?

Mon avis : Passionnant ce 4e tome d'Hunger Games sur la jeunesse de Snow ! Malgré les quelques 600 pages je l'ai lu rapidement. 
Au fil des pages on en apprend un peu plus sur ce qui a forgé Snow et ce besoin de gagner coûte que coûte. Je me demande si ce ne serait pas le début d'une nouvelle trilogie car finalement on ne sait pas encore tout sur Snow... On est encore loin du président du Capitole... 


dimanche 28 juin 2020

Joyeux anniversaire Pixel !

Oui, vendredi c'était l'anniversaire de Pixel, la mascotte du blog !
Il a fêté ses 6 ans, en pleine forme, qui l'aurait cru après ses soucis de santé 15 jours avant ! Quelle joie ! Je l'adore ce petit lapin, ma canaille, mon pinou d'amour...





Je suis pas mal occupée ce moment, pas d'inquiétude si vous ne me voyez pas durant une bonne semaine !

Bonne semaine à vous.
Valérie

vendredi 19 juin 2020

Une mère idéale



Eliana est enceinte de 7 mois et demi. Si elle devrait être épanouie, heureuse, cette grossesse ne se passe pas comme elle l'aurait souhaité à cause des nausées matinales qui ne la quittent pas vraiment la journée et qui la fatiguent. Cela l’empêche de profiter de ces moments avec son bébé et même de s'y attacher.
Puis un jour, dans son courrier au centre de soins palliatifs où elle travaille comme infirmière, elle découvre une lettre anonyme avec une seule phrase : "Ne crois pas ce qu'il te raconte". A partir de là elle va vivre un enfer, soupçonnant son mari Martin d'infidélité, recevant d'autres messages du même genre... 
En parallèle, Louise en mal d'enfant après une fausse-couche de trop, se prépare à commettre l'irréparable et enlever un nourrisson...

Mon avis : un excellent thriller psychologique, je l'ai dévoré en un temps record, j'ai cru deviner l'issue de l'histoire, mais en fait c'était une fausse piste.  C'est très très bien ficelé et on ne voit pas le temps passer. On tremble pour Eliana, on a de la peine pour Louise, mais il n'y a rien de larmoyant. Le dénouement est bluffant !

Une mère idéale - Claire Allan - En exclusivité chez France Loisirs (j'espère qu'il paraîtra dans une autre édition, il en vaut la peine !)

Valérie

mercredi 17 juin 2020

SAL Le sac de bibliothèque - Mai 2020

Un article que je devais faire la semaine dernière mais avec Pixel malade, je n'avais le cœur à rien : ni à gérer mon blog, ni à broder.

Voici donc l'évolution de ma broderie de la grille "Le sac de bibliothèque" de Lili Point que je fais en SAL sur le blog http://caressedeplume.canalblog.com/

En Mai j'en était ici : 


Et voici où j'en suis : 


Je me régale à le broder !!

Valérie