vendredi 25 octobre 2019

Le sac de bibliothèque de Lili Point

Début septembre j'ai proposé un SAL qui concerne la fiche de Lili Point "Le sac de bibliothèque", une des nouveautés de Lili Point de la rentrée.


J'attends les photos des 2 participantes : Elodie et Agathe... Si vous n'avez pas eu le temps de commencer, pas de souci, une photo de la toile (ou du sac), des couleurs que vous allez utiliser, ça me conviendra ! Surtout que moi non plus je n'ai pas eu le temps de commencer (il faut dire que j'ai mis du temps à être d'accord avec moi-même sur les couleurs que j'allais utiliser, hi hi hi !)... Donc j'attends vos photos : valerie35400@gmail.com

Et si d'autres ont envie de se joindre à ce SAL, pas de problème, il vous suffit de me le dire par commentaire, par mail et le cas échéant de m'envoyer votre première photo dès maintenant. Je rappelle les consignes : chacune brode à son rythme, dont pas d'objectif à suivre, vous mettez le temps que vous voulez, si un mois vous n'avez fait que 4 petites croix, pas de problème. Par contre, j'aimerais avoir une photo de votre ouvrage pour le 25 de chaque mois...

Voili, voilà... 

J'espère avoir quelques photos prochainement afin de vous montrer ça !

Valérie

jeudi 17 octobre 2019

Le choix des apparences



Camille est avocate à Toulouse, spécialisée dans les divorces. Cette fois, elle est dans un cas de divorce particulièrement difficile où elle se sent mal à l'aise vis-à-vis de sa cliente. Le divorce est prononcé à la faveur de celle-ci, dépouillant le mari. A l'issue, alors qu'elle quitte le tribunal, le mari de sa cliente se suicide devant ses yeux.
Camille est bouleversée et malgré le soutien de ses confrères et de son entourage qui lui assurent que ce n'est pas de sa faute, au bout d'un moment elle vacille. Elle quitte Toulouse du jour au lendemain, son compagnon, laisse Ingrid son associée. Camille se réfugie en Bretagne, à Douarnenez, sur les pas de son enfance. Son séjour, initialement d'une semaine, se prolonge tant elle se sent revivre loin de toute pression, loin des menaces anonymes qu'elle a reçu après le suicide du mari de sa cliente.
Camille va, sur un coup de tête, accepter un poste de juriste dans une biscuiterie. Elle sait que tout cela n'est que provisoire et qu'elle devra pourtant retourner un jour à Toulouse...

Mon avis : un joli roman plein d'espoir quand tout va mal. On sent une blessure du passé chez Camille, qui l'a forgée et fait d'elle une femme forte. Néanmoins, ce suicide l'ébranle particulièrement, se sentant coupable et on se demande comment ce retour à ses origines va pouvoir la sauver... Tout se met en place petit à petit...
L'histoire se lit facilement. J'ai beaucoup aimé même si à l'origine je ne pensais pas lire ce genre de roman, proche du style de Françoise Bourdin.  Je n'ai pas dû faire attention, je pensais lire un polar ! 

Le choix des apparences - Martine Delorme - Editions France Loisirs (mais devrait sortir prochainement dans une édition nationale, à surveiller)

mardi 15 octobre 2019

Cartes de août et septembre

Quelques petites cartes réalisées pour des fêtes et anniversaire cet été : 





J'avais passé un stylo à paillettes sur la découpe libellule, j'adore le rendu.




Encore une libellule... Je les adore !


Ici, c'est une carte que j'ai réalisée dans le cadre d'un échange avec mon amie Elodie dont je parlerai prochainement. J'ai voulu représenter le Center Parc du parc de l'Ailette dans l'Aisne où nous avons passé quelques jours.  Elodie connaissait le lieu, elle a tout de suite reconnu. C'est que j'avais réussi ma carte !



Valérie


lundi 14 octobre 2019

Le plus beau des p'tits lapinous du monde...

Vous vous en doutez, c'est Pixel !

Cet été il a fait, comme chaque été, sa mue annuelle, ce fut énooooorme, mais une chance cette fois ça n'a pas duré 6 mois... ouf !  Mais je lui laisse la parole...

Oh là là, vous pouvez pas vous imaginer ce que c'est éprouvant que de faire sa mue ! J'étais é-pui-sé moi le super pinou ! 


Il y a des jours où j'essayais de me cacher parce que je ne voulais pas qu'on me brosse...



Mais comme ça ne marchait pas, j'ai trouvé la parade : coller mon derrière contre un meuble, dans un coin... Faut avouer que ça marchait bien ! 


Ou alors assis, c'est pas mal aussi... En plus devant ma gamelle ça a l'avantage que parfois mes humains de compagnie aient pitié de moi et me donnent une friandise...



 Mais tout ça n'est plus qu'un mauvais souvenir, j'ai fini ma mue ! Quand je vais sur le canapé, je n'y laisse plus de poils en grande quantité et mes humains de compagnie ne râlent plus...


Quoi ? On parle de moi ? Vous savez, j'entends bien...


Mais j'ai aussi un odorat bien développé ! Ma grande copine l'humaine, quand elle rentre du marché le panier bien garni, je sais tout de suite si je peux venir la voir ou pas ! Si je ne sens rien, je reste dans mon coin. En revanche, là j'ai piqué un sprint parce que j'avais reconnu la douce odeur que j'aime tant du céleri branche ! Je n'ai pas pu résister à me servir...



A bientôt ! 
Pixel et sa grande copine l'humaine

dimanche 13 octobre 2019

Travaux au vieux chalet


Les travaux n'avancent pas très vite au vieux chalet. L'ouverture pourra-t-elle se faire pour les fêtes de Noël ? Rien n'est moins sûr...
Voici nos avancés à Valérie44 (http://petitesxxxetboulesdepoils.over-blog.com/) et moi-même :

La toile de Valérie44, avancée au niveau du cœur par rapport à la fois précédente





Et moi, toute petite avancée de la frise en bas :





J'espère faire mieux la prochaine fois ;-)

Bon dimanche
Valérie

lundi 7 octobre 2019

Journées du patrimoine 2019 - Fort de la Conchée

Ces journées sont toujours l'occasion de visiter des sites qui ne sont pas toujours ouverts au public.
Et ce fut le cas pour nous cette année, nous en avons profité pour aller visiter le fort de la Conchée au large de Saint-Malo.
Ce fort a sévèrement été touché par différentes attaques dont notamment de lourds bombardements lors de la libération de Saint-Malo. A l'issue du débarquement, le Fort était une ruine, laissée à l'abandon.

Voilà 30 ans qu'il a été racheté, complètement en ruines, par des passionnés qui depuis œuvrent à sa rénovation.
Pour y accéder, pas d'autre moyen que la voie maritime car contrairement au Fort National ou au Fort du Petit Bé, il n'est pas accessible à marée basse du fait de son éloignement. C'est véritablement un fort en pleine mer.
L'accès pour nous s'est fait en bateau-taxi et grimper sur le fort n'était pas aisé... mais une fois dessus, un émerveillement !






















Si la visite vous a plu, je vous invite à y aller pour de vrai l'année prochaine ! Moi j'ai adoré et seulement regretté que ça ne soit pas plus long.

Et si vous voulez en savoir plus : www.fortdelaconchee.org

Valérie