dimanche 11 septembre 2016

La petite boulangerie du bout du monde


A trente-deux ans Polly pensait avoir réussi dans la vie. Une petite société de graphisme montée avec son compagnon Chris, un appartement dans le quartier le plus huppé de Plymouth... Mais la crise est passée par là, leur société est en liquidation judiciaire, leur appartement saisi par la banque et leur couple n'a pas résisté à ce fiasco.
Polly ne parvient pas à trouver un appartement à louer dans Plymouth. Ne bénéficiant que d'une aide sociale, tous les loyers sont trop chers ou s'ils sont dans ses prix, correspondent à des taudis dans des quartiers mal famés, ou à des co-locations avec des individus louches...
De guère lasse Polly va louer un appartement dans une ruine sur une petite île des Cornouailles. Si l'appartement n'est guère reluisant, la vue sur le port et la baie est magnifique. Polly pense s'y poser le temps de souffler, de réfléchir à son avenir.
Son temps libre est dévoué à une passion longtemps freinée : confectionner elle-même son pain, d'autant que la seule boulangerie sur l'île vend un pain infâme. Elle n'avait pu auparavant s'adonner à sa passion, Chris ayant décrété que le pain n'était pas bon pour la santé.
Là, dans son petit appartement, elle va confectionner divers pains, qu'elle commencera par offrir aux pêcheurs qui l'ont aidée à s'installer, puis à leur vendre à leur demande. Le bouche à oreilles va faire le reste...
Sur cette petite île elle fera la rencontre de nombreux habitants dont Tarnie, grand gaillard brun aux yeux bleus et patron de pêche, Huckle, géant américain blond aux yeux bleus et apiculteur, Madame Manse, vieille dame acariâtre marquée par le passé, propriétaire de l'appartement délabré mais aussi de la seule boulangerie de l'île, et le petit Neil, un bébé macareux que Polly va recueillir...

Mon avis : 
Euh... comment vous dire ? WAOUUUUHHH ! J'ai a-do-ré ce livre !! Lu en en un temps record, quand je le posais pour aller me coucher, préparer le repas, ou autre, je n'avais qu'une hâte : le reprendre ! Je profitais du beau temps pour lire dans un parc pendant la pause déjeuner avant de retourner travailler (et c'était encore plus difficile de retourner travailler, croyez-moi !). 
Ce livre est une bouffée de bonheur, d'optimisme, surtout avec une actualité morose... Il devrait être remboursé par la sécurité sociale ! ;-) J'avais l'impression de sentir l'odeur iodée de la mer, d'entendre les goélands et les cris du petit macareux, d'entendre les abeilles bourdonner, de sentir les effluves du pain en train de cuire... Bref, j'étais vraiment dedans...
Un vrai dépaysement, ça fait du bien ! A lire de toute urgence !!! 

La petite boulangerie du bout du monde - Jenny Colgan - Editions Pocket

Valérie