samedi 21 janvier 2017

Maman a tort



Marianne Augresse, commandante de police au Havre, peine sur une affaire de braquage où toute son équipe est mobilisée.
En parallèle Vasile Dragonman, un psychologue scolaire, la contacte à propos d'un petit garçon de trois ans, Malone Moulin, qui dit que sa maman n'est pas la sienne. Il raconte au psychologue des bribes de sa vie qui n'ont rien à voir avec ce qu'il aurait dû vivre avec ses parents. Vasile est persuadé que ce n'est pas le fruit de l'imagination de Malone et que le petit garçon dit vrai. Le psychologue va insister auprès de Marianne pour qu'une enquête soit menée car selon lui les souvenirs du petit garçon vont finir par vite s'effacer et Malone sera définitivement coupé de sa vie d'avant.
Marianne a du mal à croire à cette hypothèse et pourtant quelque chose va la faire suivre l'hypothèse du psychologue. Mais sa priorité reste son enquête en cours et coincer un des complices des braqueurs, grièvement blessé après le braquage.

Mon avis : j'avais déjà lu "Un avion sans elle" de Michel Bussi que j'avais beaucoup apprécié (en plus une partie de l'histoire se passait en Franche-Comté, ma région) mais j'avoue préférer largement ce livre "Maman a tort" au suspens incroyable, aux multiples rebondissements et à la fin bluffante... Le petit Malone est attachant, tout comme la commandante Marianne. J'ai refermé le livre à regret, désolée que ça soit déjà terminé (il fait quand même 509 pages)... Bref, je me suis régalée.

Maman a tort - Michel Bussi - Editions Presse de la Cité (existe aussi en version poche chez Pocket) 

Vous l'aurez compris j'ai profité de ma grippe pour finir ce gros livre, j'en étais à peine à la moitié... quand je ne dormais pas, je lisais, la seule chose que j'arrivais à faire... ;-)

Valérie