jeudi 25 avril 2019

Le jardin est petit, et pourtant...

Même un petit jardin peut être synonyme de diversité... L'année dernière je vous avais montré des photos de mésanges, moineaux, gros-bec casse-noyeau, rouge-gorge... 
Cette année voici le peu de photos que j'ai pu prendre quand j'avais un appareil photo sous la main ou seulement mon téléphone portable : 

Un sansonnet, celui-ci est seul dans le quartier, pas de congénère. J'adore sa façon de siffler, c'est un oiseau qui n'est pas très apprécié en groupe car ses déjections font beaucoup de dégâts, mais seul, il est bien agréable à entendre et à regarder, il a un très beau plumage. 



Ici, un petit troglodyte mignon qui venait s’abreuver dans la coupelle d'une jardinière. Il y a souvent aussi une merlette qui passe se baigner dans une coupelle mais elle est très peureuse et se sauve dès que ça bouge derrière la vitre, j'essaie pourtant d'être discrète.


Et nous avons eu la joie de voir un hérisson passer !


En me voyant celui-ci s'est figé... Je l'ai pris en photo et je l'ai laissé tranquille, m'assurant toutefois qu'il allait bien car il est rare de les voir en journée (j'ai quand même fait des recherches sur internet et j'ai découvert il n'est pas rare d'en voir sortir en journée quand le temps commence à se réchauffer). Je l'ai vu quitter le jardin rapidement. Eh oui, un hérisson c'est un animal plus rapide qu'on ne le croit !





Je n'en avais jamais vu un d'aussi près et c'est vraiment un animal très mignon !

Bonne journée
Valérie