mardi 13 novembre 2018

Week-end en Franche-Comté

A la moitié des vacances de Toussaint mon garçon de 15 ans et moi avons pris nos bagages et décidé de fuguer  passer un week-end en Franche-Comté, et y retrouver nos amis. 
C'était étrange de retourner là-bas un an après notre déménagement... j'avais l'impression de rêver, en plus avec la sécheresse les paysages viraient au jaune, c'était très bizarre ! 

Nous avons fait un petit (dé)tour par Ornans, petite ville que j'appréciais et que j'apprécie toujours autant, la rivière qui la traverse, la Loue, était très basse, on n'avait pas de mal à y voir les truites...



Non, vous ne rêvez pas, ce n'est pas une truite, j'avais omis de préciser que j'ai retrouvé mes copains, canards. Celui-là c'est Donald Mépatremmepe (c'est bien de préciser...).


Ornans, mais de l'autre côté


En bas à droite, on aurait dit qu'une course de canards se préparait. Si, regardez bien, ils étaient aux stands !


Mais la course a été annulée, le niveau d'eau n'était pas assez haut, pensez-donc, même pas 30 cm !


Aussi les truites étaient contentes, elles pouvaient attendre la nourriture tranquillement


Ensuite nous sommes allés un peu plus loin, à Malbrans, d'où nous pouvions voir la chaîne du Jura. Point de neige encore sur les sommets... En même temps, elle était annoncée pour le lendemain, nous étions un peu en avance... mais contrairement aux fans de certains concerts installés la veille devant la salle pour avoir les places au devant de la scène, ou des acheteurs de la marque à la pomme installés devant les boutiques pour la sortie d'une énième micro-ondes smartphone révolutionnaire, nous n'avons pas attendu la tombée de la neige... 



Pour l'anecdote, j'avais loué un carrosse de type "citadine", mais le seul modèle disponible était à boîte automatique... que je ne sais pas utiliser ! Aussi, à la place j'ai eu un carrosse de type SUV pour le même tarif ! On appelle ça être surclassé ! Le top ! Ça a du bon d'être ignare pour certains choses (la conduite avec boîte automatique, bien sûr).


Nous aurions pu être logés par des amis, mais pour des raisons pratiques de logistique et de déplacements, nous avons opté pour des chambres d'hôtes à Mérey-sous-Montrond, aux "Granges du Liège" , d'autant que nous connaissions les gérants, leur garçon étant un copain de mon garçon...  Autant vous dire que nous étions de vrais VIP, on a été chouchoutés !  

Là-bas il y a des gîtes et des chambres d'hôte installées dans des petits chalets répartis un peu partout sur le site. C'est d'ordinaire très vert, très fleuri, là, on était en fin de saison, les fleurs étaient presque toutes fanées ou sèches. La nature quoi, et champêtre  ! Voilà notre petite maison dans la prairie petit chalet : 


L'intérieur, très agréable et grand, à gauche petit couloir menant à la salle d'eau et aux toilettes (oui ils sont civilisés en Franche-Comté !) :


Un grand lit pour moi et un lit une personne sur la gauche pour mon ado.


Un clin d'oeil à la petite déco, moi qui adore les écureuils... 


Et là, lièvres ou lapins, pas grave, j'ai adoré !


Dans le chalet des petits-déjeuners, beaucoup d'objets anciens chinés, je n'ai pas résisté à l'envie de voler prendre cette ancienne machine à coudre Singer en photo (dommage qu'elle ait été mise dans le mauvais sens, mais peut-être était-ce fait exprès pour ne pas y toucher).


Le samedi midi j'ai retrouvé toute une bande amies dans un salon de thé où nous avons dégusté d'excellentes tartines au Comté et j'ai été trop gâtée !



















Outre ces petits cadeaux je suis repartie avec l'échange d'Halloween de mon amie Elodie que je vous montrerai prochainement, j'ai aussi acheté des biscuits de Franche-Comté (les fameux petits glacés de Mouthe), et bien sûr du fromage : du Comté, du morbier et du Bleu de Gex ! Je vous rassure je n'ai pas parfumé le train, je l'ai bien emballé dans un sac isotherme (j'ai pas fait comme une année où j'avais rapporté du Comté et du Morbier à mon amie parisienne et dans le train j'avais senti une odeur suspecte... celle du fromage, le Morbier parfumant facilement l'atmosphère).

Ce week-end m'a semblé bien trop court car je n'ai pas pu voir tout le monde ! Nous sommes passés à notre ancien village, mais curieusement aucun regret en passant devant notre ancien château ancienne maison. Nous avons passé de bons moments avec d'anciens voisins (et partagé un délicieux Mont d'Or), j'ai vu d'anciens collègues, mes amis, mon ado a vu une partie de ses anciens copains/copines du collège...

On recommencera c'est sûr, mais nous espérons aussi que nos connaissances passerons nous voir également en Bretagne...

Bon mardi !
Valérie