dimanche 20 mars 2011

SAL le café

Mon blog quitte ses habits d'hiver pour célébrer le printemps avec ces fleurs, de cerisier si je ne me trompe.  J'espère que cela vous plait !

Passons donc maintenant au SAL le café. A priori nous ne sommes plus que deux à le suivre, mon amie Nelly et moi. Myriam par contre a terminé le SAL et je vous montrerai sa toile la prochaine fois.
Donc juste 2 photos à vous montrer :

La toile de Nelly http://yllen.canalblog.com/


Merci Nelly pour être toujours présente dans ce SAL alors que je sais que tu n'as pas eu des moments toujours faciles ces derniers temps...

Et voici ma toile :



Maintenant, l'avant-dernier objectif pour ce SAL :


Petite remarque : le mot Capuccino comme orthographié sur la grille comporte en réalisté 2 "P". A vous de voir si vous voulez rester fidèle à la grille ou fidèle à la réalité !

Voilà, vous savez donc quel est le dernier objectif après celui-ci...

Bonne semaine !

Valérie

La maison des Aravis

Je me rends compte que je ne suis pas trop présente en ce moment, c'est tout simplement que j'essaie de rattraper le temps : quand je révisais j'ai laissé beaucoup de choses de côté, aussi maintenant j'en profite largement et ce qui a pu être mis de côté, je m'en occupe !

D'ailleurs, j'ai pu reprendre le chemin de la lecture et j'ai opté pour un livre qui irait vite à lire et dont j'adore l'auteure : "La Maison des Aravis" de Françoise Bourdin.


Comme d'habitude je n'ai pas été déçue, ça va vite à lire, ça change les idées. L'histoire ? Une famille parisienne hérite d'une maison en Savoie d'une tante éloignée. Ils s'installeront dans cette grande bâtisse, pensant démarrer une nouvelle vie. C'est sûr qu'il va y avoir de gros bouleversements auquels ils ne s'attendront certainement pas...

Juste un bémol me concernant : j'ai trouvé beaucoup de similitudes avec un autre roman de Françoise Bourdin : "Les bois de la Battandière"...
Mais qu'importe, au final j'ai été ravie de le lire !

Actuellement je lis un pavé pas évident à lire, je pense que je vais faire comme je fais quand je me retrouve dans un tel cas : lire un autre livre en parallèle...
Mais je vous en parlerai une autre fois !

Valérie