jeudi 28 avril 2016

Debout les morts


Marc, Mathias, Lucien et Vandoosler, parrain de Marc et flic à la retraite, s'installent dans une maison délabrée dans Paris. 
Dans la maison voisine vit Sophia Siméonidis, une célèbre cantatrice. 
Celle-ci découvre un jour un arbre dans son jardin. Qui l'y a planté ? Personne ne le sait et cet arbre inquiète Sophia. 
Puis la cantatrice disparaît... 
Marc est persuadé que l'arbre a un rapport avec la disparition de Sophia. Marc, ses amis et son parrain vont mener l'enquête en parallèle à la police pour découvrir la vérité.

Mon avis : je lis les romans policiers de Fred Vargas un peu dans le désordre, mais qu'importe, je me régale à chaque fois. Je ne saurais dire pourquoi mais celui-ci est particulièrement réussi. Le dénouement est décoiffant !
Je remercie ma collègue Fabienne de me l'avoir prêté, j'ai adoré !

Valérie

lundi 25 avril 2016

Petit plateau fleuri

Voici un petit plateau que j'ai offert avec un peu de retard à une de mes tantes pour son anniversaire. Moult péripéties pour celui-ci, j'avais au départ un plateau qui était décollé. En voulant le recoller, il se décolle à un autre côté. J'essaie de le recoller aussi et voilà qu'un morceau casse net, ne pouvant plus s'emboîter... Impossible d'en faire quoi que ce soit. J'ai dû en acheter un autre et faire à nouveau la peinture pour aller dans les tons...
Comme pour la boîte à thé montrée il y a quelques jours, j'ai collé une petite broderie issue d'un calendrier qu'avait proposé Maryse, il y a quelques années.



En détails :


Un vrai coup de chance que la dentelle que j'avais en stock était proche du fil vert utilisé dans la broderie !

Valérie

dimanche 24 avril 2016

Des p'tits cadeaux rien que pour mouuuuaaaa !

Le 19 avril c'était mon anniversaire !! :-) Et j'ai reçu quelques petits cadeaux que voici :

Tout d'abord, une jolie petite pochette/trousse de la part de mon amie Cathy, qui me connais bien, elle a choisi les couleurs que j'aime :



Ensuite, un joli sac de la part d'Emmanuelle, avec aussi des coloris qui me plaisent : 


Avec dedans une petite pochette, un porte clé, et je vous montre la carte d'anniversaire trop mimi pleine de lapinous : 


Enfin, mon amie Sophie m'a envoyée cette adorable pochette avec un petit lapinou dessus, pour faire référence à Pixel elle a changé la couleur :


Elle est fermée par une pression aimantée, je trouve ça original ! L’intérieur :


Merci à vous trois, c'est adorable, j'adoooooooooooore ! 

Valérie


samedi 23 avril 2016

Là où j'irai


Il s'agit de la suite de "Si je reste" dont je vous avais parlé ici: 
http://unlapindanslejardin.blogspot.fr/2015/12/si-je-reste.html

Adam est devenu une rock star avec son groupe Shooting Star. Malgré tout, il n'arrive pas à vivre pleinement ce qui lui arrive et traîne un mal-être et des angoisses, qu'il pallie vainement avec des médicaments.
C'est par hasard qu'il tombe sur une affiche annonçant un concert de Mia, son ancienne petite amie devenue une violoncelliste mondialement reconnue.  
Il n'a pas revu Mia depuis 3 ans qui, après son grave accident, est partie étudier loin de lui et ne lui a plus donné de nouvelles. 
Adam est partagé entre l'envie d'aller voir ce concert donné par Mia, ou passer son chemin. La rancœur est là avec cette question : pourquoi l'a-t-elle laissé tomber ? Mais ses sentiments sont toujours là aussi...
Adam va finalement assister à ce concert, espérant n'être reconnu par personne et surtout pas par Mia.

Mon avis : une suite bien construite qui cette fois laisse la place au personnage masculin. On voit l'évolution d'Adam, on comprend son mal-être dans cette vie qui devrait pourtant le combler. Et comme lui on ne comprend pas l'attitude de Mia. 
Tout comme "Si je reste" cette suite est ciblée public adolescent mais se laisse lire par des adultes sans risque d'ennui, l'histoire n'étant pas "bébête" comme certains romans ados ! ;-)

Valérie


vendredi 22 avril 2016

Pixel et le chat

Notre jardin n'est pas clôturé et est donc le lieu de passage des nombreux chats du quartier. L'un deux semble aimer notre maison, l'été dernier il était même entré dans la cuisine alors que la porte-fenêtre était ouverte, nous avait tenu compagnie dans le jardin une autre fois. 
Parfois aussi, il aime rester derrière une porte-fenêtre.


Il est très beau n'est-ce pas ? On ne sait pas trop chez quels voisins il habite, une rue voisine sans doute car il n'est pas de notre rue.


Et forcément, ce jour-là, Pixel était en liberté dans le séjour... ce qui a été assez cocasse... Car il semble que Pixel voit les fenêtres comme des images. Quand il voit quelque chose passer dehors, il panique et bien souvent tape des pattes arrières. Même si c'est nous qui sommes dehors. C'est quelque chose qu'il ne doit pas comprendre...
Alors là, voir un chat derrière la fenêtre, ça l'a intrigué. Il s'est avancé. Et quand le chat a bougé, notre pauvre Pixel a détalé en 4e vitesse... 
Il faut savoir que Pixel a déjà vu un chat quand il a été en "bunny-sitter" l'été dernier et n'a pas eu peur de lui...


Pixel a aussi peur des ombres qui peuvent être projetées sur un mur ou un meuble. Il suffit qu'une branche d'arbre bouge et fasse modifier l'ombre, et hop, Pixel panique...

Valérie

jeudi 21 avril 2016

Mes en-cours...

Petit point sur mes en-cours...

Un petit phare que j'avais en réserve depuis un moment et qu'il me tardait de commencer, un modèle du Bonheur des dames...


J'ai toujours ma broderie du printemps de Tralala, commencé il y a au moins... 2 ans ?


A l'automne dernier j'ai eu envie de commencer un modèle marin... alors que j'en ai un à terminer (les fidèles doivent s'en souvenir : un kit de chez Dimension, pour le moment il est en attente, avec une ou deux autres broderies...). Ici c'est un kit de Lanarte que j'avais dans ma réserve depuis au moins 10 ans... Il est agréable à broder, ça me plait beaucoup !


Dans mes en-cours j'ai aussi trois "chuuuut" ! pour des cadeaux, donc je ne peux pas vous les montrer... ;-)
C'est aussi la raison pour laquelle mes en-cours pour moi n'avancent pas vite : je brode plus pour les autres, ce que je brode pour moi ça traîne...

Valérie

mardi 19 avril 2016

Boîte à thé

Voic la petite boîte à thé que j'ai offerte à Flo pour son anniversaire (avec un peu de retard). J'ai peint la boîte avec une peinture (je ne sais plus la nom de la couleur mais j'adore !) et dessus j'ai mis une broderie, une grille gratuite de Maryse (de 2014 si mes souvenirs sont bons), que j'ai brodé sur une toile de lin vintage verte.



J'ai peint l'intérieur en blanc et ai mis une petite dentelle à l'intérieur du couvercle.


J'avais mis quelques rubans et des sachets de thé dans les cases...

Petit cadeau qui a bien plu à Flo :-)

Valérie

Liberté !!!

Les vacances, c'est cool ! Ça laisse plus de temps à mes humains de compagnie de s'occuper de moi. Ils me laissent en liberté plus souvent et bien plus longtemps aussi. Et même qu'ils me laissent aussi plus d'espace. Ces jours-ci j'avais tout le rez de chaussée de la maison pour me dégourdir les pa-pattes. Bon, pour le bureau, c'était seulement quand quelqu'un y était, sinon la porte était fermée, parce que j'ai la fâcheuse manie de grignoter les fils. Il a déjà fallu remplacer deux souris et un clavier d'ordinateur à cause de moi...



Jusqu'à présent, quand j'allais dans le couloir, je ne m'aventurais pas dans les escaliers. Et puis, comme je suis un lapin très curieux, ça m'a quand même bien intrigué ces marches. Alors je suis monté sur une, puis deux... Mais je ne suis pas très discret avec mes pattes, mes copains humains s'en rendent compte et me disent "non Pixel", ce qui suffit à me faire descendre illico...
Sauf que samedi, j'ai été très filou, très discret... J'ai réussi à monter jusqu'à la moitié... Forcément, il a bien fallu que je me fasse remarquer, un bruit de pa-pattes et j'ai été découvert !!! 
 

Alors je suis redescendu...


Mais vous vous en doutez, j'avais quand bien envie de savoir comment c'était en haut... Alors un peu plus tard, je suis retourné voir, très discrètement... Et je suis arrivé en haut. J'étais fier ! Mais mes pa-pattes m'ont encore trahies ! Ma grande copine l'humaine a entendu un bruit bizarre, on m'a cherché et on m'a découvert en haut des escaliers ! Il a fallu que je redescende et là ça n'a pas été une partie de plaisir, j'avoue que j'avais un peu peur, c'était haut... Mais comme je suis un lapin rebelle qui ne veut pas se laisser attraper, ç'aurait été pire si quelqu'un avait fait mine de me prendre... Du coup, ma grande copine a mis ses mains devant chaque marche, pour que si je glisse, je ne tombe pas. Oh je n'étais pas fier ! Et à part une marche où mes fesses ont voulu partir avant ma tête et où j'ai été content que ma grande copine l'humaine me rattrape, tout s'est bien passé. 
Devant cet exploit, j'ai voulu recommencer, pensez-donc ! Mais mes humains de compagnie se sont méfiés et je n'ai pu monter que deux marches...  


Depuis, ils ont été obligé de restreindre ma liberté, pour le moment je n'ai plus accès au couloir... Il paraît que c'est pour ma sécurité... Zuuuuut !

Pixel


lundi 18 avril 2016

La fille de Brooklyn



Raphaël, écrivain, doit se marier prochainement avec Anna, jeune médecin qu'il a rencontré 6 mois plus tôt lors d'une consultation pédiatrique pour son petit garçon.
Du passé de la jeune femme, il ne sait rien, ou si peu. Sentant qu'elle lui cache quelque chose, il la pousse à lui dire ce qu'elle veut occulter. Une dispute éclate, une photo montre l'inavouable. Sous le choc, Raphaël quitte la maison... pour revenir peu après, regrettant son comportement. Mais Anna n'est plus là. Ni à son appartement qu'elle ne s'était toujours pas résolu à quitter définitivement. Anna a disparu...

Mon avis : 
Un très, très bon roman, très bien ficelé, avec des rebondissements, deux histoires dans une (mais on ne s'en rend compte que vers la fin). C'est pour moi le meilleur de Guillaume Musso, et qui pourrait sans doute plaire à ceux qui, jusque là, ont été réfractaires à ses précédents romans où il y avait, bien souvent, une pointe de surnaturel (qui ne me dérangeait pas, en ce qui me concerne). Car il y a une nette évolution dans son écriture, ça se sent, ça se voit...

La fille de Brooklin - Guillaume Musso - Editions XO

Valérie

dimanche 17 avril 2016

Foire aux tissus

Pour ma première journée de vacances, je suis allée avec mon amie Elodie à la foire au tissus à Besançon. On trouve un peu de tout, du tissu moche pas cher, du tissu moche cher, du beau tissu pas cher, du beau tissu cher, de la petite mercerie... 
Je n'avais pas de besoin particulier mais j'ai quand même eu 2 gros coup de cœur :

Pour ce tissu d'ameublement que je pense utiliser pour des sacs, pochettes :


Il semblez intéresser Pixel aussi !


Le deuxième coup de coeur, c'était pour un stand qui vendait de très beaux coupons à bas prix, je n'ai pas résisté, j'en ai pris 11 :


Les mêmes en détails :





J'avais déjà les idées pour m'en servir en les choisissant car beaucoup de projets qui attendent d'être mis en route...
Y'a plus qu'à...

Bon dimanche (pluvieux par ici).

Valérie

vendredi 15 avril 2016

SAL Bienvenue c'est l'hiver - Etape 3

Pas très présente sur le blog, j'en suis désolée, mon allergie puis peu de temps après la grippe, ça m'a bien épuisée. Je commence tout juste à retrouver la forme le matin et en journée. Ouf !! C'est quand même appréciable !

Mais je n'ai pas oublié pour autant notre SAL, j'ai réussi à être à jour cette fois ! Voici les avancées de chacune :

La jolie toile d'Emmanuelle :


Celle de Françoise (il lui manquait une couleur, le gris, pour terminer, ce n'est pas grave) :


Puis la toile pailletée de Nelly : 


Et enfin ma toile :


Pour cette 4e étape, nous allons broder le nichoir juste à gauche du sapin :

Encore une étape qui promet d'être bien sympa !! 
Rendez-vous le 15 mai, d'ici là, brodez-bien !

Moi je reviens tout bientôt...

Bon vendredi.
Valérie


samedi 9 avril 2016

Lapin de compagnie : c'est pas facile !

Ma grande copine humaine est malade, elle a attrapé la grippe. Je ne sais pas ce que c'est mais elle a la voix complètement déraillée, elle éternue beaucoup, tousse et est à la maison depuis quelques jours. Alors je la surveille, mais je peux vous dire que c'est pas de tout repos !

Là vous voyez, je suis au pied du canapé où elle s'est installée avec son plaid préféré (et que je n'ai pas le droit de toucher... interdit de gratter, de le mordre qu'elle m'a dit, j'en ai un exprès pour moi).


Sinon je me mets en face, au pied de l'autre canapé pour la surveiller. Et au moins je suis sur mon plaid ! Celui-là j'en fais ce que je veux. Même des crottes dessus, j'ai le droit !


Je prends mon rôle très au sérieux !


Parfois je reviens la voir de près, histoire d'avoir une caresse...


Mais je vous avoue que c'est fatigant alors ça m'arrive de me reposer aussi !


Mais je suis récompensé de mes efforts, mon grand copain humain n°2 est allé me chercher des pissenlits dans le jardin. Les tous premiers ! Oh qu'ils étaient bons !


Et ma grande copine, elle m'a fait des papouilles.


Elle m'a dit qu'elle allait être bientôt en vacances et qu'elle allait me papouiller plus souvent, que je l'ai bien mérité.


A tout bientôt !

Pixel et sa grande copine humaine