jeudi 8 novembre 2018

Ne lâche pas ma main



Un couple est en vacances avec leur petite fille de six ans dans un grand hôtel à la Réunion. Amoureux, heureux, le couple savoure ces moments.
Mais tout bascule quand Liane, la femme, disparaît. Montée dans la chambre de l'hôtel, elle n'est jamais réapparue. Martial, désemparé, prévient rapidement la police. 
Très vite, des preuves et des témoignages accusent Martial d'avoir tué puis fait disparaître le corps de sa femme.
La capitaine de gendarmerie, Aja Purvi, tarde à le faire arrêter et Martial, sentant l'étau se refermer sur lui, en profite pour se sauver avec sa fille Sofa. Mais Martial connaît l'île pour y avoir un passé douloureux et va déjouer les pièges de la police lancée derrière lui. 

Mon avis : tout porte à croire que Martial est coupable. Pourtant, dès le début on sent que quelque chose n'est pas claire... Qui est Alex ? Qui est Aloé ? Qui est Graziella ? Est-ce que ces personnages  qui hantent les souvenirs de Martial ont un lien avec la disparition de Liane ?  L'histoire est haletante et on dévore ce livre sans jamais voir le temps passer. Les personnages sont à la fois agaçants et attachants, une mention spéciale pour le flic Christos, nonchalant, mais pourtant efficace...

Valérie